Tag Archives: Actualité

Les étudiants s’impliquent pour Cap’Com !

17 Avr

Les rencontres nationales Communication et Tourisme auront lieu à Besançon les 21 et 22 Mai prochain. Le thème de cette 6ème rencontre ?

Attirer astucieusement sans dépenser inutilement.

Au programme des conférences, des ateliers, des retours d’expérience,… qui réuniront communicants et professionnels du tourisme. Une opportunité que ne rateront pas les étudiants de la LPCP ! En effet, la licence est en charge du blog officiel de ces rencontres, et nous vous informons qu’il va reprendre du service ! Vous y retrouverez des photos, des interviews, mais également les ressources de l’événement ainsi que la veille réalisée par les étudiants. Ces derniers animeront également les réseaux sociaux : n’hésitez pas à suivre ces deux journées en direct avec le hashtag #Capcomtour !

Un projet coordonné par M. Benjamin Teitgen, enseignant « Rôle et maitrise des outils interactifs ».

Le blog officiel : https://communicationtourisme.wordpress.com/le-blog-de-la-licence-pro-communication-publique/?blogsub=confirming#subscribe-blog

Pour en savoir plus : http://www.cap-com.org/content/6e-rencontres-nationales-communication-et-tourisme

Le programme complet ici : http://www.cap-com.org/content/le-programme-des-6e-rencontres-nationales-communication-et-tourisme

Publicités

L’office de tourisme de demain, quels enjeux ?

6 Mar

Les besoins du touriste ont fortement évolué ces dernières années. Aujourd’hui nous assistons à des demandes de plus en plus personnalisées et de plus en plus exigeantes. Tout comme leurs concurrents du secteur privé (agences de voyage, tour-opérateurs…), les Offices du Tourisme de France doivent à leur tour s’adapter à l’évolution du marché touristique. Comment imaginer l’avenir des Offices de Tourisme de France ? Emmanuelle Rivas, membre de la Commission nationale Prospective & Développement des Offices de Tourisme de France, nous apporte quelques éléments de réponse.

Mettre l’accent sur l’évolution des postes : l’exemple de l’agent d’accueil en office de tourisme

« L’agent d’accueil est devenu conseiller de séjour. Désormais, il doit encore évoluer et fournir des conseils de qualité au touriste concernant, par exemple, les possibilités d’hébergements, les différents endroits à visiter…Il ne doit plus se contenter uniquement de travailler dans l’office. À Sète, nous les envoyons sur les plages, dans les navettes maritimes, sur les marchés pour aller au contact du public. »

Renforcer l’offre du numérique :

Les tablettes numériques : « Il faut anticiper les évolutions et former davantage le personnel aux outils numériques. L’utilisation des tablettes pourrait se généraliser. Il s’agit d’un moyen tellement efficace et simple pour faciliter le contact avec le touriste ! Il faut lui montrer des images, lui donner envie d’être là. »

Les points i-mobile : « Ce sont des lieux spécialement aménagés pour permettre aux visiteurs d’un territoire de profiter de services comme une connexion wifi gratuite, un équipement pour recharger les appareils mobiles (tablettes, smartphones,…), l’information touristique fournie par l’Office du Tourisme. Ils se composent de hotspots wifi et de bornes numériques installés dans différents lieux (hôtels, gares, sites touristiques…) pour que l’utilisateur télécharge les informations dont il a besoin et de se renseigner 24h/24 sur les lieux touristiques, les loisirs, les hébergements, les restaurants, mais également les informations pratiques comme la cartographie et les numéros d’urgence… »

L’optimisation des sites internet : « Il est nécessaire d’innover en permanence : c’est le cas de l’Office de Tourisme de Mulhouse qui a lancé le site internet jaienvie.de, disposant d’une interface affichant un éventail de réponses, adaptées aux besoins du touriste sur place. »

 Agir comme une entreprise :

« Jusque-là, les offices de tourisme étaient vus comme secteur public ou concurrents du service privé s’ils commercialisaient. Ils agissent désormais comme des entreprises en proposant à leur tour des offres commerciales au touriste avec réductions et autres avantages chez des hébergeurs ou des prestataires d’activités. C’est le cas, par exemple, de l’Office de Tourisme de Sète avec sa carte numérique Sète Extra contenant ces options. »

« En conclusion, pour mieux communiquer, les élus doivent intégrer la dimension commerciale que l’activité touristique nécessite et comprendre que le touriste ne s’arrête pas aux limites administratives du territoire. Il n’a pas de frontières. Il bouge, évolue constamment. Cessons d’avoir peur d’informer. Avec les réseaux sociaux, on sait déjà tout de nous. Libérer l’information permettra aux offices de tourisme de mieux communiquer avec leurs visiteurs. »

Pour en savoir plus :

http://www.tourmag.com/A-quoi-ressemblera-l-office-de-tourisme-de-2020_a72379.html

Les collectivités territoriales à la conquête d’Internet !

3 Mar

Alsace, un pont c'est tout.

Depuis 2008, la Société pour l’attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (en anglais, Internet Corporation for Assigned Names and Numbers – l’ICANN) a décidé d’étendre les noms de domaines. C’est ainsi que viennent se rajouter aux classiques .com, .fr ou encore .net des noms de domaines tels que .book, .hotel et depuis peu, le .paris

C’est donc en Septembre 2014 que le nom de domaine .paris fait son apparition. La Bretagne en est la pionnière avec son .bzh (demande faite par une association avec le soutien de la région). La Corse fait aussi parti des nouvelles conquérantes de la toile avec le .corsica. L’Alsace en fera de même au printemps prochain avec le .alsace qui représente un investissement de 300 000 €. Cet investissement est dans la continuation de la marque Alsace « Imaginalsace » lancée en 2012 par la région. Les candidatures pour de nouveaux noms de domaines sont donc coûteuses mais s’inscrivent dans une réelle démarche marketing.

En effet, le nom de domaine permet de gagner en visibilité, mais aussi de mettre en place une relation de confiance avec les usagers. Il est facile d’acheter un nom de domaine en .fr ou en .com, cependant, sur un site en .marque, c’est la marque qui contrôle directement l’attribution des sites internet.  Il en est de même pour les territoires. Un nom de domaine comme .alsace renvoie à une origine, à une authenticité et permet de mettre en avant un savoir-faire local. Cela  permet également de signifier son attachement, culturel ou économique, à ce territoire. Néanmoins, une telle évolution des noms de domaines laissent encore quelques questions ouvertes, notamment en ce qui concerne les modes d’attribution de ces derniers.

Marine Belin.

Sources :

http://www.rue89strasbourg.com/index.php/2015/01/13/economie-2/les-sites-en-alsace-grand-saut-dans-le-vide-numerique/

http://www.briefmag.com/noms-de-domaine-apres-la-bretagne-l-alsace-l-aquitaine.html

La revue de presse des étudiants #1

19 Oct

Sur le plan national :

Chaque semaine, retrouvés sous forme de brèves, les sujets qui ont intéressé, touché et fait réagir les étudiants de la Licence.

Campagne « Moins d’alcool, plus de plaisir » de sensibilisation contre les risques de l’alcool, slogan « Trinquons sans saouler les autres »,  par la fédération addiction en relation avec la Préfecture, l’Agence Régionale de Santé et la Ville de Rennes  http://www.federationaddiction.fr/a-rennes-une-campagne-de-communication-a-destination-des-jeunes-sur-la-consommation-excessive-dalcool/

Campagne pour faire de l’illettrisme la Grande cause nationale 2013 à base de publicités classiques détournées par des promotions sous forme de vignettes chiffrées induisant le pourcentage de personnes illettrées ne pouvant comprendre ce message. http://www.anlci.gouv.fr/index.php?id=actualite&tx_ttnews%5Btt_news%5D=861&tx_ttnews%5BbackPid%5D=486&cHash=55bff3e7da

Campagne Ecofolio pour le recyclage du papier. Déclinaison d’affiches, site internet et logo avec pour slogan « tous les papiers ont droit à plusieurs vies ». http://www.cap-com.org/actualite/2854-le-papier-se-recycle-en-papier-dites-le-avec-ecofolio.html

Création et diffusion d’un jeu social de promotion du territoire de Caen La Mer, Geeking, promotion via teaser sur les réseaux sociaux et lancement du jeu le 26 Septembre. http://www.cap-com.org/actualite/2852-la-gamification-au-service-de-la-communication-publique.html

Simulation d’un séisme à Lyon, communication et sensibilisation de la population autour des services de la ville liés à la sécurité des citoyens et de la prévention vis-à-vis des risques sismiques.  http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Autre-contenu/Breves/Simulation-de-seisme-pendant-24-heures-a-Lyon

Un nouveau site web pour Bordeaux dans le but d’améliorer le confort de vie des habitants et développer la démocratie participative.  http://opendata.bordeaux.fr/

Adoption d’un nouveau logo commun aux 154 Chambres du Commerce et de l’Industrie de France.  http://www.briefmag.com/les-cci-changent-d-identite.html

Le Puy en Velay se rajeunit en créant la nouvelle identité visuelle de la ville.

« Cœur sensible, ne pas s’abstenir », une campagne de communication de la Fédération Française de Cardiologie qui vise à susciter les dons et changer les comportements. http://www.cbnews.fr/blog/coeur-sensible-ne-pas-sabstenir/

WWF met déjà en place sa campagne afin de préparer les citoyens à éteindre la lumière le 31 mars à l’occasion de l’événement « Une heure pour la terre ». http://earthhour.fr/

Le Conseil Général de l’Aude lance une campagne d’affichage percutante pour soutenir et promouvoir la construction d’une Gare TGV à Narbonne. http://www.ladepeche.fr/article/2012/10/03/1455083-gare-tgv-pierre-richard-prete-son-image.html

La Région Aquitaine ose une campagne de communication décalée afin de montrer les capacités d’innovation et de création d’emplois locaux.

http://www.comite21.org/newsletters/infos21/dernier-numero.html

En local :

Création d’une mascotte pour le développement durable du Grand Besançon, Liz la cerise avec pour slogan  » Récoltons tous les fruits d’un monde durable ». http://www.grandbesancon.info/actualite/environnement/grand-besancon-un-nouveau-petit-personnage-pour-le-developpement-durable-liz/

Le magasin provisoire Monoprix a été inauguré par Jean-Louis Fousseret, Maire de Besançon, lundi 8 octobre sur le parking marché Beaux-Arts de la ville.

http://www.macommune.info/article/ouverture-du-monoprix-de-besancon-j-3-74543

La semaine bleue, semaine nationale des retraités et une campagne d’affichage à Besançon

http://www.estrepublicain.fr/doubs/2012/10/15/debut-de-la-semaine-bleue-qui-se-deroule-jusqu-au-21-octobre-avec-un-spectacle-au-kursaal

Pour d’autres actu en communication publique et en marketing territoriale, rejoignez-nous sur notre twitter :  @LPComPublique ou sur notre page facebook.

%d blogueurs aiment cette page :