Tag Archives: Stage Licence Communication Publique Besançon

Portrait chinois du service communication de la mairie de Saint-Brevin-les-Pins

11 Fév

Catherine, étudiante LPCP, décide de nous faire partager son stage de façon un peu originale… En effet, c’est au travers d’un portrait chinois que nous allons découvrir le service communication qu’elle a intégré le 5 Janvier dernier à la Mairie de Saint-Brévin-les-Pins.

Si c’était un animal, le service serait un éléphant car le service doit se souvenir de tout, être à l’écoute de tous, faire beaucoup de choses (un travail éléphantesque), avec rapidité et précision.

Si c’était un arbre, le service serait un chêne ou un pin. C’est un service présent partout, solide, beaucoup sollicité mais déterminé.

Si le service était un endroit, il serait une plage : sans cesse secoué par le ressac, parfois dévasté par des marées noires mais toujours présente.

Si c’était des métiers, il y aurait : communicant, bien sûr, imprimeur, graphiste, cafetière, informaticien, chercheur, archiviste, commercial, standardiste, scanner, photographe, community manager, chocolatier, journaliste, comptable, antiquaire, archéologue, passeur de marché et réunionnais*.

Si c’était un vêtement, le service serai un pull : chaud, doux, multitâches (surtout s’il a des poches), pratique, présent partout, qui va à tout le monde,

Si c’était une saison, ça serai le printemps. Les idées bourgeonnent, d’autres éclosent. Tout n’est pas encore prêt, mais tout le sera en temps voulu comme à la fin du printemps. Beaucoup de choses sont à faire ou à refaire car chaque nouvelle année est un hiver qui efface tout.

Si c’était un roman, le service serait La vérité sur l’affaire Harry Quebert, car quand tu penses que tout est fini, en fait, il y en a encore.

Si c’était un sport, le service serait la GRS (Gymnastique Rythmique et Sportive), il faut être un gymnaste hors pair avec tous les impératifs à gérer à la fois, les différents sujets et supports sur lesquels ils travaillent, gérer les différents interlocuteurs tout cela au rythme de la vie de la municipalité et de la ville. C’est un vrai sport !

*Ma collègue, qui s’appelle Catherine aussi, est réunionnaise. Thomas, mon maitre de stage, est souvent en réunion.

Publicités

Aventure au Conseil Régional de Franche-Comté !

20 Jan

Arrivée le 5 Janvier 2015 dans le Service Communication du Conseil Régional de Franche-Comté, Lucie, étudiante LPCP, débute son stage de 12 semaines. Sa principale mission est la rédaction d’articles, pour le magazine mais aussi pour le web. Elle partage avec nous cette expérience en nous faisant part de ses premières impressions.

Mon premier jour au sein du conseil régional de Franche-Comté s’est très bien passé. Dès mon arrivée, j’ai été chaleureusement accueillie par le personnel. Ma responsable m’a présentée à tout le service communication dans lequel je vais exercer mes nouvelles fonctions.
Aujourd’hui j’entame ma troisième semaine. Tout se passe bien. L’ambiance qui règne dans le service est fort sympathique, l’équipe est soudée et partage quelques bons moments ensemble.
Je me sens bien intégrée au service, j’ai trouvé mes marques dès le départ et mes collègues s’habituent progressivement à ma présence. Je remarque quand même qu’être stagiaire n’est pas toujours simple : tout le monde est occupé dans ses projets en cours et ne trouve pas forcément le temps de m’expliquer certaines choses. Malgré tout, je fais preuve de curiosité et saute sur l’occasion lorsque ma responsable a du temps libre.
Le rythme s’intensifie de plus en plus : à peine en poste, me voilà en pleine rédaction de l’Agenda des sorties pour le magazine de la région « Franche-Comté mag’ », qui sortira début Avril. J’entends aussi parler constamment DU sujet en ce début d’année 2015, à savoir la fusion des régions. Être au cœur de tous ces débats, voir comment cela s’organise de l’intérieur est très intéressant.
Maintenant, les prochaines semaines s’annoncent denses : rédaction d’articles pour le magazine régional et contribution au site dédié à la future Grande Région. De grandes responsabilités m’attendent…

Lucie, étudiante LPCP.

Les anciens en parlent : Témoignage de Mathilde Chanoni, Promo 4 (à la manière Infocom 2.0)

4 Nov

Décline ton identité : 

Mathilde Chanoni ancienne de la Licence Pro Com Publique mais surtout Normande qui le revendique! (eh oui je ne vous lacherais pas avec ça anciens de la LPCP!)

L’aventure INFOCOM BESANÇON, c’était quand ?
L’année dernière, en 2011-2012

Ton meilleur souvenir chez nous ? 
Même si ce fut pénible sur le moment, la semaine de challenge reste un excelent souvenir. Une semaine entière à bosser sur un projet croncret, c’était super enrichissant.

Le(s) prof(s) qui t’ont donné la patate pour continuer ? (tu peux nous demander de leur faire un bisou)
Monique Schirlin, intervenante en « Stratégie de communication, Barbara Grispichot, intervenant en « Evènementiel touristique et relations presses ». Rien de plus précieux que des cours dispensés par de professionnels.

As-tu pleuré en nous quittant ?
J’ai un gros pincement au coeur de quitter toutes ces personnes avec qui j’avais tissé des liens si particuliers, on avait quand même une sacré promo en LPCP. Mais pas de larmes. J’étais trop contente de retrouver ma Normandie et surtout la MER qui me manquais tant.

Pourquoi l’information-communication ?
C’est une voie qui s’est ouverte à moi un peu par dépit au départ après le BAC avec un BTS. Puis au fil des stages je me suis rendu compte que ça me correspond vraiment. Être dans l’action au quotidien, avoir régulièrement de nouveau projets, la créativité, le dynamisme, c’est vraiment motivant.

Un bilan sur ta formation à Besançon ?
Bilan très positif. Des cours constructifs d’autres dont je n’ai toujours pas compris l’utilité, mais ça c’est comme partout. Une équipe pédagogique à l’écoute. M. Scotto, ah ce cher M. Scotto, je pense qu’on lui a probablement tapé sur les nerfs mais je tiens à le remercier pour son implication à nos côtés.

Tes derniers stages ? (utilise les 5W et tu auras tout notre respect)
Je vais faire que LE dernier, celui de la LPCP.
Qui? Le CRIJ de Basse-Normandie
Où? A Caen, en Normandie bien sur!
Quand? De janvier à mars
Comment? Candidature via un site de mise en relation de structures à la recherche de stagiaires et de stagiaires à la recherche d’une structure d’accueil;
Quoi? Pour l’organisation de la journée Jobs d’été, journée qui permet à des jeunes de rencontrer des employeurs et de passer des entretiens pour des emplois saisonniers. Il y a aussi un espace « Jobs à l’étranger », « Pôle emploi », et « droits et informations des jeunes ». Mon job consistait à élaborer les supports de communication, à prospecter les entreprises présentes, à gérer l’organisation de l’espace et la supervision le jour même.

Parle-nous de ton parcours…
Parcours classique à la base, pas de redoublement, BAC Littéraire, orientation directe dans la communication. BTS puis licence pro. Mais ce qui me forge maintenant et me prends beaucoup de temps c’est mon engagement humanitaire. je suis bénévole dans l’association humanitaire Action Contre la Faim et je prends cet engagement très à coeur.

T’as une blague sous la main ?
Ce n’est pas une blague à mes yeux après avoir vécu à Besançon mais ça fera toujours rire ma famille : l’expression « avoir meilleur temps ». J’ai eu le malheur de l’adopter et ils ne me comprendront jamais et se moqueront toujours de moi ici en Normandie.

Toi aujourd’hui ?
J’habite désormais à Tours en Indre-et-Loire, j’ai suivi mon ami. Quitte à chercher du travail autant chercher dans une grande ville. Parce que Cherbourg c’est bien mais niveau boulot pas top. Je suis donc désormais dans la plus grande entreprise de France : Pôle Emploi. Avec tout de même la perspective de passer les concours.

On te souhaite quoi pour dans 2 ans ?
D’avoir trouvé un emploi dans la communication publique, dans n’importe quel domaine ce serait déjà bien.

Et dans 10 ans ?
Dans 10 ans je suis plus ambitieuse, je me vois dans l’évènementiel sportif, mon idéal. L’organisation des JO en France un jour est un de mes rêves irréalisables. Mais sait-on jamais…

Si tu devais donner un conseil à ceux qui sont aujourd’hui à ta place en INFOCOM ?
Profiter à fond de leur aventure Bisontine, visiter les alentours parce que c’est quand même jolie la Franche-Comté.

As-tu développé un pouvoir de super-héros suite à ton passage chez nous ?
Passer 8 heures dans le train pour rentrer chez moi, difficilement supportable au début mais ça se faisait bien à la fin. Supporter les frasques de la SNCF, un super pouvoir incontestable.

Un blog, un book, un lien à faire passer ?
Pas de page perso à faire passer

Tu as libre antenne. Dis nous ce que tu as sur le cœur en 140 caractères, comme sur Twitter. Tiens au fait, tu nous follow ?
Je ne suis pas trop twitter. Pas de chance !

Et enfin, aimes-tu les brocolis ?
Accompagné de crème fraîche pourquoi pas.

Ah si ! Avais-tu fait des dessins sur les tables en amphi ? Ça fera 13,87€ à l’ordre de la KORPO, merci.
Pas le temps en 7 mois !

 

Merci au blog Résolument 2.0

Les anciens en parlent : Témoignage de Claire Bonneville, Promo 2

9 Oct

Après ma licence et surtout mon super stage au CRT FC (très enrichissant), j’ai voulu m’orienter vers la promotion touristique. N’étant pas très forte en anglais, je suis partie six mois en Grande-Bretagne où j’ai effectué un stage au service communication à la mairie d’Exeter : super expérience que je conseille à tous ceux qui en ont l’occasion !!

Puis, après un remplacement congés mat dans une entreprise de lunettes au service export, je suis maintenant chargée de communication, commercialisation et promotion touristique aux Grandes Traversées du Jura (GTJ), mon employeur est le Parc naturel régional du Haut-Jura.

Claire Bonneville, Promo 2

Un exemple de stage réussi !

7 Mai

Voici un article du journal « Le Progrès » qui traite du stage effectué par Angélique Guy, étudiante en Licence Communication publique, au Service communication de la Ville de Champagnole :

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :