Tag Archives: tourisme

Témoignage de Coralie, ancienne LPCP

18 Juin

Coralie, ancienne étudiante de la promo 2013-2014, a accepté de répondre à nos questions. Elle partage avec nous son expérience et ses souvenirs.

 

  • Pourquoi avoir fait la licence pro communication publique ?

A l’issue de mon BTS Tourisme (spécialité AGTL ; Animation et Gestion Touristiques Locales), j’avais pour objectif de faire une Licence Pro dans un domaine complémentaire du tourisme. D’une part, car j’estimais avoir suffisamment d’expérience et de connaissances dans le tourisme, et d’autre part, mon souhait était d’avoir une « double casquette ».

Pourquoi la com ? Mon raisonnement était assez simple : il n’y a pas de touristes ni de tourisme sans communication et promotion de la destination en amont. J’avais bien vu  quelques notions en la matière en BTS mais cela me semblait insuffisant, d’où le besoin de faire une « vraie » année de com.

Pourquoi la com… publique ? J’ai toujours voulu travailler en priorité en Office de Tourisme et ces structures dépendent la grande majorité du temps de collectivités locales, du secteur public.

 

  • Quel est votre meilleur souvenir de cette année de licence ?

Des souvenirs, j’en garde plein la tête !

Le meilleur souvenir a été le voyage à New-York et Montréal, pour l’aspect touristique certes (je vais pas vous mentir !) mais aussi d’un point de vue culturel. On a découvert deux cultures différentes de la nôtre, la version américaine et la version québécoise (avec l’accent et tout !). Qui dit culture différente, dit culture de travail distincte, dit communication publique adaptée… Je retiens notamment le dispositif de démocratie participative mis en place par la ville de Montréal ainsi que les actions marketing et com (j’ai presque envie de dire : du niveau de grands groupes privés français) développées par la société des transports de Montréal.

Mon stage à la Direction Communication de la Communauté d’Agglomération du Grand Besançon est également un très bon souvenir. Plus qu’un stage, cela a été une véritable expérience professionnelle, courte mais hyper-enrichissante de par son contenu et les missions que l’on m’a confiées.

 

  • Qu’avez-vous fait suite à l’obtention de la licence ?

Suite à l’obtention de la licence, je suis retournée en terre natale alsacienne et j’ai rejoint l’Office de Tourisme (du Pays de Hanau et du Val de Moder, pour le joli nom à rallonge de territoire) pour lequel je travaillais en parallèle de mes études et durant la saison estivale depuis trois années.

Ensuite, au mois de septembre, j’ai décroché un CDD de 4 mois en remplacement dans un autre Office de Tourisme (Soufflenheim, pour les intimes et ceux qui aiment les noms de villages imprononçables). Ce poste a été un véritable tremplin pour moi car j’ai pu continuer de me tisser mon réseau professionnel nord-alsacien.

Une fois ce contrat terminé, je me suis retrouvé au chômage, le vrai. Celui où ton passe-temps favoris est de renvoyer de multiples fois des paperasses à notre chère agence pour l’emploi pour toucher un semblant de pépettes et qu’au final on finit par te dire « C’est quoi tous ces contrats de 2 jours ? c’est compliqué votre histoire ! »  « C’est la précarité de la jeunesse d’aujourd’hui m’dame. » BREF, Ça a duré 4 mois, et puis…

 

  • Que faites-vous actuellement ?

Et puis… J’ai eu l’écho de la vacation prochaine d’un poste qui pourrait m’intéresser au sein d’un Office de Tourisme nord-alsacien. J’ai donc eu le temps de me préparer à ce que j’ai appelé « l’entretien de ma vie » (celui où tu révises encore plus que pour l’épreuve coeff 7 du bac) pour ce qui s’est avéré être le poste de mes rêves « Chargée de communication et de promotion touristique » en Office de Tourisme dans le secteur professionnel et géographique que je convoitais.

Me voilà en poste depuis le 27 avril à l’Office de Tourisme du Pays de Haguenau, Forêt et Terre de potiers (magnifique appellation territoriale issue d’un mille-feuille de communautés de communes fusionnées, etc) sur ce poste tant rêvé et convoité qui colle à mon profil tourisme-communication et à mes attentes. Il s’agit d’un poste créé il y a tout juste un an et demi et je suis la deuxième personne à l’occuper. Il y a donc tout à faire et ça, c’est génial ! J’ai signé un CDD d’un an qui, si tout va bien, se transformera en Saint-Graal-CDI. Mes trois missions principales sont l’animation numérique de territoire, la communication et la promotion touristique, cf LinkedIn pour plus de détails : https://fr.linkedin.com/in/coraliebaldauf.

 

  • Recommanderiez-vous la LPCP ? Pourquoi ?

Oui, oui et OUI ! Je recommande vivement cette licence pro. Le contenu de la formation est vraiment riche (malgré le nombre réduit d’heures de cours), les intervenants et professeurs de qualité, et les encadrants passionnés. Je n’en doutais pas, mais je m’en rends encore mieux compte avec du recul et en comparaison avec les témoignages d’amis.

 

  • Et enfin, un conseil ou une remarque à donner à nos étudiants (et aux prochains) ?

Profitez un maximum de cette année pour vous constituer un réseau professionnel surtout si vous comptez travailler après la licence. Beaucoup d’offres d’emplois ne sont jamais publiées sur internet car elles sont diffusées en réseaux internes (au sein de collectivités, entre collègues…).

Toutes les rencontres, expériences (projet tutoré, missions ponctuelles…) sont bonnes à prendre car elles vous permettront d’élargir votre réseau mais aussi développer vos compétences de manière concrète. Enfin, prenez note d’un maximum d’informations durant le peu d’heures de cours, elles vous seront utiles un jour ou l’autre et vous permettront peut-être de faire la différence par rapport à un autre candidat lors d’un entretien.

 

Coralie B.

Publicités

Les étudiants s’impliquent pour Cap’Com !

17 Avr

Les rencontres nationales Communication et Tourisme auront lieu à Besançon les 21 et 22 Mai prochain. Le thème de cette 6ème rencontre ?

Attirer astucieusement sans dépenser inutilement.

Au programme des conférences, des ateliers, des retours d’expérience,… qui réuniront communicants et professionnels du tourisme. Une opportunité que ne rateront pas les étudiants de la LPCP ! En effet, la licence est en charge du blog officiel de ces rencontres, et nous vous informons qu’il va reprendre du service ! Vous y retrouverez des photos, des interviews, mais également les ressources de l’événement ainsi que la veille réalisée par les étudiants. Ces derniers animeront également les réseaux sociaux : n’hésitez pas à suivre ces deux journées en direct avec le hashtag #Capcomtour !

Un projet coordonné par M. Benjamin Teitgen, enseignant « Rôle et maitrise des outils interactifs ».

Le blog officiel : https://communicationtourisme.wordpress.com/le-blog-de-la-licence-pro-communication-publique/?blogsub=confirming#subscribe-blog

Pour en savoir plus : http://www.cap-com.org/content/6e-rencontres-nationales-communication-et-tourisme

Le programme complet ici : http://www.cap-com.org/content/le-programme-des-6e-rencontres-nationales-communication-et-tourisme

#Parisjetaime

27 Mar

L’Office de Tourisme et des Congrès de Paris a lancé une nouvelle campagne social média le 21 Mars dernier.  L’objectif est de promouvoir le tourisme dans la capitale en faisant découvrir aux internautes ses différentes facettes. Et pour cela, quoi de mieux que de faire participer les Parisiens eux-mêmes ? 

Exemple d'une photographie #Parisjetaime avec le cadre distribué par l'Office de Tourisme et des Congrès Parisien

Exemple d’une photographie #Parisjetaime avec le cadre distribué par l’Office de Tourisme et des Congrès Parisien

En effet, si les comptes officiels « Paris, je t’aime » comptent déjà plus de 300 000 followers et fans sur Twitter, Instagram et Facebook, le but de la campagne est de permettre à n’importe qui de devenir un ambassadeur de la ville lumière.

Pour cela, l’Office de Tourisme et des Congrès a mis en place le hashtag #Parisjetaime pour permettre aux Parisiens, et aux autres amoureux de la capitale, de partager sur les réseaux sociaux leurs ambiances et adresses préférées à l’aide d’un cadre style « polaroïd ». Observer, photographier et partager, tout le monde peut ainsi se prendre au jeu. Une opération ludique, mais également stratégique.

Si la campagne social media #Parisjetaime a été lancée le 21 Mars dernier, ce n’est pas par hasard. Il s’agissait également du rendez-vous annuel mondial de la communauté Instagram (#InstaMeet) qui a permis à l’Office de Tourisme Parisien d’organiser son propre marathon Instagram (##WWIM11_parisjetaime) durant lequel quatre équipes d’Instagramers* ont mis en image la cité de l’amour. L’équipe qui a reçu le plus de likes a été récompensée par une dotation. Un bon moyen de gagner en visibilité pour le lancement de la campagne.

Dans un premier temps, l’opération cible les e-influenceurs et les professionnels du tourisme parisien. Cependant, à long terme, l’objectif est de permettre à tous d’être ambassadeur de Paris afin de bousculer les idées reçues, de multiplier les prescripteurs et de créer de nouveaux liens entre Paris je t’aime et sa communauté.

*Instagramers = utilisateurs du réseau social Instagram.

Marine Belin.

Sources :

http://www.parisinfo.com/paris-pratique/infos/guides/decouvrez-le-paris-des-parisiens-grace-a-l-operation-cadre-parisjetaime

http://www.tourmag.com/Parisjetaime-les-Parisiens-appeles-a-devenir-ambassadeurs-touristiques-de-leur-ville_a72989.html

http://presse.parisinfo.com/actualites/communiques-de-presse/operation-cadre-paris-je-taime

%d blogueurs aiment cette page :